Objets, noeuds et multitudes

DSC09354

« Ils sont au quotidien des objets-interstices qui ouvrent l’accès à ces temporalités parallèles, désynchronisées, où respirer des promesses de sagesse, de raisons d’y croire. Ils inspirent des techniques de soi bricolées, source d’énergies alternatives, nœuds poétiques de multitudes rayonnantes entre les humains, les objets, la nature, les techniques d’écriture et de lecture d’un avenir partagé. Désorientation qui trace de nouveaux chemins. »

  • Pierre Hemptinne & Emelyne Duval, Objets ordinaires des techniques de soi et de soins organologiques, Centre culturel de Marchin, 2013. Site de Pierre Hemptinne
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s